Lexique
Questionner. Comprendre. Soigner.

Définition du collet dentaire.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Collet dentaire

Le collet dentaire est un espace anatomique de la dent. Découvrez les pathologies l'affectant et les différentes solutions pour les éviter et les traiter.

Le sujet que vous consultez peut relever d'une urgence médicale, les informations données sur cette page sont données à titre purement informatif et ne sauraient remplacer l'avis d'un professionnel de santé. En cas d'urgence, contactez le 15.

Qu'est-ce que le collet dentaire ?

Le collet dentaire est la zone de la dent comprise entre la couronne (la partie visible de la dent) et la racine, située sous la gencive. Le collet est susceptible de se dénuder (avec l’âge ou en raison d’une pathologie) et créer des sensibilités dentaires, que votre dentiste peut prendre en charge. On distingue plus précisément :

  • Le collet anatomique, limite entre la couronne et la racine
  • Le collet physiologique, jonction entre la partie apparente et la partie enfouie de la dent, délimité par la gencive.

Quelles sont les pathologies des collets ?

Il existe 4 pathologies des collets dentaires, dont la manifestation peut être concomitante, à savoir :

  • Les caries des collets, touchant donc cette zone plus fragile de la dent
  • Les hypersensibilités dentinaires
  • Les récessions gingivales ou récessions parodontales, entraînant ces hypersensibilités
  • Les lésions cervicales non carieuses, pathologies multifactorielles correspondant à une usure de la dent sans carie (liées à des phénomènes comme la mylolyse, l'abfraction liée à un bruxisme et l'érosion).

Qu'est-ce qu'une sensibilité dentinaire ?

La dentine est un tissu sensible de la dent, normalement protégé par l'émail ou la gencive. Son exposition dans la bouche, par un mécanisme carieux ou une récession gingivale, entraîne l'apparition de sensibilités ou de douleurs dentinaires.

Qu’est-ce qu’un collet dentaire dénudé ?

Lors d’une récession gingivale, visible au cours d’une parodontite ou d'une alvéolyse dentaire, le collet dentaire peut s’exposer dans la bouche. Cette pathologie est visible cliniquement par une coloration jaune ou marron de la zone proche de la gencive. Le patient peut se plaindre de douleurs dentaires, ou de sensibilités dentaires brèves, et déclenchées par le froid, le contact d'un instrument, des aliments sucrés ou acides.

Qu'est-ce que la mylolyse ?

La mylolyse est une perte de tissu dentaire d'origine non carieuse et fréquemment associée à un brossage horizontal et trop énergique des dents. Sa prévention est relativement simple et consiste en l'acquisition d'une bonne technique de brossage. Son traitement lui requiert la pose de composites dentaires afin de restaurer la perte de substance.

Que faire en cas de dents sensibles ?

Bien souvent, le patient n’identifie pas directement l’origine de ses sensibilités et se plaint de sensibilités dentaires. Dans ce cas, une consultation avec votre dentiste s’impose, qui identifiera dans un premier temps l’origine de ces sensibilités et d’éventuelles complications avant de proposer un plan de traitement.

Comment soigner une carie du collet ?

Les caries du collet sont particulières de par leur localisation anatomique. Cela induit une plus grande difficulté technique lors du traitement par le dentiste. La technique est globalement la même mais peut nécessiter de réaliser un lambeau gingival, c'est-à-dire de faire une petite incision dans la gencive pour avoir accès à la zone cariée.

Comment stopper un déchaussement dentaire ?

Un traitement global de l'état bucco-dentaire est nécessaire, notamment une prise en charge d'une éventuelle parodontite associée. Seule la stabilisation de l'inflammation gingivale pourra permettre de stabiliser le déchaussement associé.

Quels sont les traitements des collets dentaires dénudés ?

Les traitements présentés dans cette action sont ceux recommandés par le Dr Kamioner et peuvent varier selon votre dentiste et votre cas.

Les dentifrices désensibilisants

Le premier traitement mis en place est l’usage d’un dentifrice spécial sensibilité comme le Sensodyne Rapide Action. Les composants présents dans ce dentifrice permettent une obstruction des tubuli dentinaires et bloquent la conduction du signal douloureux. Un brossage bi-quotidien des dents permet un soulagement immédiat des sensibilités dentaires. L’usage d’une brosse à dents souple est également recommandée.

Les composites dentaires

Lorsqu’une récession gingivale est présente et que la racine dentaire est exposée, la coloration jaune visible peut devenir inesthétique. Un traitement par composite dentaire permet à la fois de corriger ce défaut esthétique grâce à une teinte appropriée mais aussi de traiter les sensibilités dentaires.

Ce traitement est simple et est réalisé par votre chirurgien dentiste lors d’un rendez-vous. Dans un premier temps, un gel d’acide orthophosphorique à 37% (ultraetch) est appliqué afin de préparer la surface de la dent et obtenir une bonne rétention du composite. Une couche d’adhésif scotchbond universal est ensuite apposée avant de mettre en place le composite esthétique, dont la teinte est choisie en fonction de la couleur naturelle de vos dents. Ainsi, l’exposition tissulaire à l’origine des douleurs est traitée et le défaut esthétique est par ailleurs corrigé.

La greffe de gencive

Lorsque le défaut d’alignement des collets devient inesthétique en raison de récessions, une greffe de gencive est possible. Ce traitement, plus complexe mais offrant de meilleurs résultats, permet d'apporter, grâce à un prélèvement au palais, de la gencive à sa localisation physiologique.

Comment supporter une douleur dentaire associée à une sensibilité dentinaire ?

En premier recours, l'usage de dentifrices désensibilisants permet de réduire la gène. Une consultation avec un chirurgien dentiste est indispensable afin d'identifier la cause de la douleur et traiter la lésion associée. Enfin, l'utilisation d'antalgiques de palier I comme le paracétamol, permet en l'absence de contre-indication de soulager temporairement la douleur.

Quelles sont les complications liées aux collets dénudés ?

La sensibilité dentaire, symptôme le plus décrit, tire son origine de l’exposition de la dentine, tissu normalement protégé et enfoui. Cette exposition dentinaire devient douloureuse mais est également un facteur de risque carieux, car l’émail et la gencive ne remplissent plus leur fonction de protection. Ces caries du collet sont difficiles à identifier dans un stade précoce et sont également plus délicates à traiter qu’une carie simple de la couronne dentaire.

Enfin, l’état parodontal étant bien souvent à l’origine des pathologies des collets, toutes les complications parodontologiques sont également possibles en l’absence de prise en charge spécifique et d’une bonne hygiène bucco-dentaire.

Comment éviter les sensibilités du collet ?

Comme toujours concernant votre santé orale, une hygiène bucco-dentaire et des contrôles réguliers chez votre dentiste permettent d’éviter de dégrader votre dentition. Un brossage souple doit être réalisé de manière à ne pas provoquer d'agressions répétées du parodonte. L’utilisation de dentifrice fluoré adapté et le passage de brossettes interdentaires sont par ailleurs protecteurs de vos collets dentaires.

Article rédigé par le Dr Phœbé Kamioner, chirurgien-dentiste à Paris et Champs-sur-Marne
Dernière mise à jour des informations médicales le
7/10/2022
Source
HAS
docteur kamioner review stars
5
/5 sur
48
avis
icone rendez-vous dr kamioner

Besoin d'un soin ?

Vous souhaitez prendre rendez-vous pour vos soins dentaires avec le Dr Kamioner ?

Prendre rdv
docteur kamioner

Les informations contenues sur cette page sont générales et à but purement informatif. Ces informations ne peuvent être comprises comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être réalisé en se basant uniquement sur le contenu de cette page et une consultation avec un chirurgien-dentiste diplômé d'État est fortement recommandée.