Lexique
Questionner. Comprendre. Soigner.

Définitions des malocclusions dentaires.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Malocclusion dentaire

Les malocclusions dentaires regroupent un grand nombre de pathologies dentaires. Les traitements orthodontiques diffèrent en fonction de la malocclusion initiale et sont donc importants à comprendre. Ce descriptif de l'ensemble des troubles de l'occlusion vous permettra de mieux communiquer avec votre praticien.

Le sujet que vous consultez peut relever d'une urgence médicale, les informations données sur cette page sont données à titre purement informatif et ne sauraient remplacer l'avis d'un professionnel de santé. En cas d'urgence, contactez le 15.

Qu'est-ce qu'une malocclusion dentaire ?

La malocclusion dentaire ou trouble de l'occlusion est une dysmorphie cranio-faciale caractérisée par une mauvaise position relative des dents supérieures par rapport aux dents inférieures. Les problèmes de malocclusion sont variés et peuvent nécessiter un large éventail de traitement allant d'un traitement simple par aligneurs dentaires jusqu'à la chirurgie orthognatique.

Quels sont les types d'occlusion dentaire normale et anormale ?

L'occlusion dentaire est définie par la position des canines et des molaires supérieures et inférieures. Tout type d'occlusion dentaire anormal est susceptible de se voir corriger par un traitement orthodontique spécifique. Bien comprendre le type de malocclusion est donc primordial afin de proposer le plan de traitement le plus adapté au cas de chaque patient.

Les différentes classes dentaires

Il existe 3 classes dentaires, caractérisées par les rapports des dents entre elle, la classe I dentaire est la plus fréquente, la classe III étant la plus visible esthétiquement.

La mâchoire normale

Une occlusion normale est définie par une bonne position relative des arcades dentaires supérieures et inférieures, un surplomb vertical et horizontal normaux. Le sourire est harmonieux, les dents normalement visibles lors du sourire et aucun encombrement ou diastème n'est présent. C'est l'objectif final de tout traitement orthodontique par aligneurs ou bagues.

L'aspect fonctionnel est primordial, assurant une bonne mastication, des contraintes musculaires équilibrées sur l'ensemble des arcades, prévenant ainsi les usures dentaires excessives et les troubles des articulations temporo-mandibulaires.

La classe I dentaire

La classe I dentaire ne présente pas de troubles de position des dents supérieures par rapport à l'arcade inférieure. Les rapports sont ici normaux. La classe I présente donc un alignement antéro-postérieur normal. Les symptômes de la malocclusion sont caractérisés par des encombrements dentaires isolés.

Cette malocclusion ne nécessitera donc pas de chirurgie orthognatique mais un traitement simple par aligneurs dentaires sera envisageable.

La classe II dentaire

La classe II dentaire est définie par un décalage important des dents supérieures vers l'avant, on parle de rétrognathie. Le surplomb horizontal est donc augmenté. Une rétroalvéolie ou une proalvéolie pourront s'y retrouver associées chez la majorité des patients. Ce type de malocclusion est fréquemment retrouvé dans la famille du patient. Au long terme, une dégradation de la santé dentaire est possible mais le souci esthétique est plus souvent rapporté par le patient.

Les cas les plus simples de surplomb horizontal augmenté pourront être traités par gouttières dentaires, mais la nécessité d'une correction des bases osseuses aura recours à un traitement par bagues conventionnelles voire une chirurgie orthognatique.

La classe III dentaire

Ce problème de malocclusion dentaire est caractérisé par une position des dents inférieures trop en avant des dents supérieures, on parle de prognathie. Les cas extrêmes retrouveront une occlusion antérieure croisée, les incisives inférieures étant en avant des incisives supérieures. Le manque d'espace au maxillaire est souvent important, tandis que la croissance en excès de la mandibule devra, elle aussi, être corrigée.

La chirurgie orthognatique sera fréquente dans ce type de malocclusion en raison de bases osseuses fortement décalées. L'utilisation des gouttières dentaires est souvent limitée.

La béance antérieure

La béance antérieure est caractérisée par un défaut de contact entre les incisives. Le calage en bouche se fait donc uniquement au niveau des molaires. Des habitudes déformantes comme la succion du pouce ou une déglutition atypique sont souvent retrouvées et devront être corrigées, une croissance verticale en excès de l'os maxillaire est également possible.

L'articulé croisé postérieur

La croissance transversale de l'os maxillaire est insuffisante (palais trop étroit), une insuffisance d'espace pour l'éruption dentaire est alors présente. Les chevauchements dentaires au maxillaire sont alors importants. L'occlusion croisée postérieure peut être unilatérale (avec déviation mandibulaire) ou bilatérale. Idéalement, un traitement précoce avant l'éruption des dents définitives sera réalisée. Chez l'adulte, il s'agit souvent d'un des traitements orthodontico-chirurgicaux les plus longs, nécessitant une expansion du maxillaire ainsi qu'une correction de l'alignement des mâchoires.

Quelles sont les causes de maloccclusion ?

Ils existent un grand nombre d'étiologies aux malocclusions dentaires, dont :

  • L'hérédité et les facteurs génétiques
  • La perte prématurée des dents temporaires
  • Les fentes labiales et palatines
  • Les succions prolongées du pouce
  • L'utilisation trop longue de biberon
  • Les agénésies dentaires
  • Les positions de la langue anormales
  • La déglutition atypique
  • Les respirations anormales
  • Les tumeurs de la face
  • Des prothèses dentaires mal ajustées
  • L'hypertrophie des amygdales avec troubles ventilatoires
  • Les grands syndromes malformatifs
  • Les traumatismes faciaux

Quels sont les symptômes des troubles de l'articulé ?

Les symptômes de malocclusion sont nombreux, multifactoriels, on retrouve :

  • Les troubles de l'élocution et de la phonation
  • L'aspect esthétique, plus ou moins important
  • Les maladies de gencive
  • Les maux de têtes
  • Des morsures fréquentes des joues ou des lèvres
  • Les troubles des articulations temporo-mandibulaires
  • Le bruxisme
  • Des difficultés à l'hygiène bucco-dentaire avec prédispositions aux caries dentaires
  • Une usure prématurée des dents
  • Des risques augmentés de traumatisme dentaire

Comment corriger une malocclusion de l'adulte ?

En fonction de l'importance de la malocclusion dentaire et de la présence conjointe d'une malocclusion squelettique et d'autres anomalies alvéolaires, le cas de chaque patient nécessitera un traitement individualisé.

Schématiquement, un cas complexe de trouble de l'articulé sera traité selon la séquence :

  1. Traitement orthodontique pré-chirurgical, d'une durée de 1 à 2 ans
  2. Chirurgie orthognatique, en 1 à 2 temps en cas de nécessité d'une expansion du maxillaire
  3. Traitement orthodontique post-chirurgical, de 6 mois environ

Le traitement orthodontique

Le traitement orthodontique est le pilier de la correction de tout trouble de l'articulé dentaire. Il peut être parfois simple, réalisé pendant quelques mois par des aligneurs dentaires, ou au contraire nécessiter l'utilisation de faux palais, de vis d'ancrage, d'élastiques et de bagues traditionnelles. L'escalade thérapeutique est fonction de l'importance des malpositions et des préférences personnelles du patient. Un plan de traitement précis sera réalisé au cours du premier rendez-vous avec votre praticien de manière à vous proposer démarche claire. Les gouttières dentaires type Invisalign permettent par ailleurs de réaliser des simulations numériques vous permettant de visualiser à l'avance les résultats attendus.

Les extractions dentaires

Certains cas d'encombrements dentaires importants nécessiteront la réalisation d'extraction dentaire (en général les prémolaires), afin de dégager de l'espace sur les arcades osseuses. L'extraction des dents de sagesse est également très fréquente. Cet acte peut être réalisé par un chirurgien dentiste en collaboration avec l'orthodontiste traitant.

Le traitement orthodontico-chirurgical

Parfois, les symptômes du patient nécessitent une prise en charge chirurgicale afin de corriger l'alignement des arcades. La collaboration entre l'orthodontiste et le chirurgien permettra de réaliser un traitement alliant une préparation orthodontique à une chirurgie orthognatique. Ce traitement long et impressionnant est couramment réalisé chez l'adulte jeune, mais aussi plus tard en cas de plainte esthétique importante ou d'apnée du sommeil pouvant être corrigée par une avancée de la mandibule.

Le meulage dentaire et les composites

Certains patients ne veulent ou ne peuvent pas réaliser de traitement orthodontique. Le dentiste améliora ici au mieux les troubles légers, sans pour autant pouvoir traiter les malocclusions importantes. Le traitement est ici palliatif, ne corrigeant pas l'ensemble des symptômes mais souvent uniquement une partie seulement de l'aspect esthétique.

Les questions de patients au Dr Kamioner

C'est quoi une malocclusion ?

Une malocclusion dentaire est un défaut de position des arcades supérieures et inférieures. Il existe plusieurs types de malocclusion en fonction de l'avancée ou du recul de l'os mandibulaire. Chaque malocclusion est accessible à un traitement orthodontique spécifique.

Qu'est-ce qu'un surplomb dentaire ?

Il existe deux types de surplomb dentaire, le surplomb vertical et horizontal. Le surplomb vertical ou supraclusion correspond à un trop fort recouvrement des dents supérieures sur les dents inférieures. Le surplomb horizontal correspond à une avancée trop importante des dents maxillaires par rapport aux incisives mandibulaires.

Que faire si mes dents ne se touchent pas ?

Les béances dentaires sont un type de malocclusion dentaire relativement complexe nécessitant systématiquement un traitement orthodontique et parfois chirurgical. Un rendez-vous chez un dentiste puis un orthodontiste est un impératif afin de faire un diagnostic précis de votre trouble de l'articulé et vous proposer un plan de traitement adapté.

Comment savoir si on a une malocclusion ?

La plainte première des patients est souvent esthétique, avec un défaut d'alignement des dents, une mâchoire trop en avant ou en arrière. Un diagnostic précis, clinique et radiologique est essentiel afin de faire le bilan de votre malocclusion.

Comment soigner l'occlusion dentaire ?

Le traitement orthodontique est la base de traitement de tout trouble d'alignement des dents. Il peut également s'associer à des restaurations dentaires, une chirurgie orthognatique ou des extractions dentaires.

Article rédigé par le Dr Phœbé Kamioner, chirurgien-dentiste à Paris et Champs-sur-Marne
Dernière mise à jour des informations médicales le
7/10/2022
Source
HAS
docteur kamioner review stars
5
/5 sur
32
avis
icone rendez-vous dr kamioner

Besoin d'Invisalign ?

Vous souhaitez prendre rendez-vous pour vos soins dentaires avec le Dr Kamioner ?

Prendre rdv
docteur kamioner

Les informations contenues sur cette page sont générales et à but purement informatif. Ces informations ne peuvent être comprises comme des conseils médicaux personnalisés. Aucun traitement ne devrait être réalisé en se basant uniquement sur le contenu de cette page et une consultation avec un chirurgien-dentiste diplômé d'État est fortement recommandée.